La vaisselle dans laquelle je mangeais quand j'étais petite, service de famille dont avait hérité ma mère. Il y avait des assiettes plates, des creuses, à dessert, des raviers, des plats, une soupière, une saucière. C'était la vaisselle usuelle, nous n'y faisions pas  particulièrement attention et beaucoup d'éléments furent cassés.

Je l'ai redécouverte récemment en faisant une fouille dans le placard chez mes parents et je vais vous présenter ce qu'il en reste en plusieurs articles car il y a beaucoup à en dire, vous verrez !

DSC_8494

Assiettes plate et creuse estampillées au dos  :
SERVICE GUIRLANDE
CM entrelacés
DEPOSE

TERRE DE FER

F T et un trèfle imprimés en creux, lettre G imprimée
Décor monochrome imprimé. XIXè siècle.

DSC_8495

Capture d’écran 2017-05-25 à 20

Ce service Guirlande provient de la Manufacture de Creil et Montereau (Initiales CM entrelacées), une des plus prestigieuse et prolifique fabrique française. Elle est très documentée et je ne vais pas vous en faire ici l'historique ! Juste vous préciser qu'elle fut fondée en 1840 par la réunion de deux établissements rivaux, Montereau dont les origines remontent à 1745, et Creil créée en 1774. Autant dire que ce fut une  fusion riche d'expérience !

Devant quel type de fabrication sommes-nous ? De la terre de fer. Là aussi, je ne rentre pas dans les détails car cette appellation, qui désigne une argile mêlée de Kaolin (recherche d'une pâte la plus blanche possible après cuisson) est aussi appelée faïence fine, porcelaine opaque, demi-porcelaine ou iron-stone.

Si vous êtes intéressés, il vous faut consulter le Traité des Arts Céramiques d'Alexandre Brongniart en trois tomes, publié en 1844  et consultable sur Gallica ici.

La suite au prochain numéro !